Étoiles 2 rue et sa section hip hop, South Style, se sont encore illustrées tout au long de la saison. Les jeunes danseurs de poppin’, breakdance, modern’jazz et classique, ont porté haut les couleurs de leur ville et ont brillé aux quatre coins de la France ! Et même au Japon et en Hollande.

C’est Chams-Eden Moussa, élève et assistant d’Adel Loudjertli, qui a remporté en février le battle Rock Steady for life à Tokyo. Un vrai exploit pour ce Varois de 26 ans ! En mai dernier, il renouvelle le challenge en Hollande où il décroche une très belle victoire au Hip Hop Kingz Festival à Tilburg.

 

Côté breakdance, les moins de 15 ans, coaché par Kamel Loudjertli, n’ont pas perdu une compétition de l’année. Ils ont participé à des dizaines d’événements et à chaque fois, la vistoire était au rendez-vous ! Le point d’orgue de la saison s’est déroulé à Montpellier, le 5 mai dernier, lors du Battle of the Year (BOTY), une des plus importantes compétitions de danse Hip Hop de France. C’est au Zénith de Montpellier devant près de 4 000 personnes que 10 danseurs de l’association bandolaise : Ludovic Bernard 12 ans, Sam Brun 12 ans, Enzo De Giovanni 11 ans, Loan Gallafrio 14 ans, Dimitri Gondran 10 ans, Driss Loudjertli-Quilici 8 ans, Florian Puypalat 15 ans, Toni Rosso 13 ans, Monji et Enis Sahli 15 et 14 ans, se sont qualifiés pour le championnat du monde en novembre prochain. Ils ont réussi à remporter le titre de meilleur show de France, chorégraphié par Kamel Loudjertli mais également les battle. Ces 10 jeunes représenteront la France en catégorie Kids ! Une véritable prouesse pour notre structure qui se situe dans une petite commune et ne dispose pas forcément des mêmes moyens que dans une grande agglomération.

 

En jazz et en classique, c’est également une pluie de médailles qui a marqué l’année. Près d’une quarantaine de danseurs âgés de 8 à 17 ans, ont participé à différents concours nationaux et internationaux, en groupes, solo et duo. Et les résultats sont au rendez-vous avec de nombreuses médailles d’or.

Entre autres, le groupe Sombre Lumière avec Andréa Amoretti 16 ans, Maéva Allouche 16 ans, Evan Bescond 14 ans, Elsa Boulanger 16 ans, Anaëlle Briant 15 ans, Amadis Ferraro 16 ans et Thaïs Fimat-Quilici 15 ans ont remporté une médaille d’or au Concours international de Monaco en catégorie pré-professionnelle et ont reçu le Prix du Président.

 

Evan Bescond a été pris dans la seule compagnie professionnelle junior de France, le groupe Grenade à Aix-en-Provence. Parallèlement il a remporté 5 médailles d’or avec les félicitations du jury dans différents concours de danse très prestigieux.

 

Le groupe Jeux d’enfant, constitué de 12 danseuses de 8 à 11 ans a obtenu une médaille d’or au concours national de danse de la Confédération nationale de danse à Lyon et Tentation (10 danseurs de 12 à 14 ans) a obtenu dans le même concours, en catégorie pré-professionnelle) une médaille d’or à l’unanimité du jury avec une note de 17/20. Le groupe Accord Parfait composé de 5 danseurs âgés de 11 et 12 ans a obtenu une très belle médaille d’or au concours nationale de danse d’Aubagne.